Voyage sur la cote

6 Septembre 2020

Enfin opérationnels après une longue nuit d’un sommeil sans rêve, on découvre au réveil la Suède sous un grand soleil. De jour, le quartier abritant notre petit bnb est encore plus mignon avec toutes ses jolies maisons blanches au style épuré. Nous avons malheureusement peu de temps pour nous attarder : la côte occidentale nous attend !

La route que nous empruntons et qui traverse lacs et forets nous rappelle un peu les grands espaces américains avec leurs larges corps de fermes rouges et blancs. Au fil des kilomètres, on s’imagine vivre dans une de ces grandes maisons de bois, installée au bord d’un lac, entourée de forêts et au jardin encombré de canoë et paddle. Les chevreuils accompagnent toujours notre chemin et sautillent dans les champs jusqu’à notre première et célèbre étape : Fjällbacka

Anciennement haut lieu de la pêche aux harengs, Fjällbacka qui signifie « pente de la montagne », prend son nom de la colline sur laquelle s’appuie la ville (on conviendra assez vite que le terme montagne est un peu exagéré par ici…). Aujourd’hui la petite ville est célèbre grâce à Ingrid Bergman et à la romancière Camilla Läckberg qui y plante le décor de ses romans policiers noirs. Forte de cette réputation, Fjällbacka vit surtout du tourisme, passant de 1000 habitants à l’année à 20 000 en été…

Autant le dire tout de suite, on l’adore au premier coup d’œil avec ses maisons colorées, ses promenades en bord de mer, ses îles et ilots paisibles. Pourtant, alors que l’on s’attendait à des bords de mer bouillonnants d’agitation, nous nous retrouvons seuls avec les mouettes. Ici, l’été s’achève avec le mois d’aout et les vacanciers de Septembre sont une espèce rare. On déambule donc seuls sur le port, entre les casiers de pêche vidés, observant des dizaines de méduses flotter avec grâce dans une eau calme.

On suit la route en observant les maisons colorées avant d’arriver rapidement sur la place principale. Les portes de la nature s’ouvrent en plein centre de la petite ville avec le Kungsklyftan, une volée de quelques 225 marches traversée par une faille dans la roche et qui s’élève jusqu’au sommet de la colline. Au sommet, la vue sur l’archipel vaut largement le détour et la petite grimpette.

Un peu plus loin, Smögen est, elle aussi, un haut lieu du tourisme intérieur. Et pourtant, nous sommes, là aussi, quasiment seuls. Le long d’une petite baie, un long ponton de bois est installé pour permettre une balade le long des commerces et des restaurants… tous clos. Même les ferries ont réduit drastiquement leurs horaires, contrariant nos plans de visites de l’archipel et de nuits au bout du monde. Seul un petit vendeur de hotdogs est resté ouvert. Installés au bord de l’eau, sandwichs à la main et le visage caressé par un doux soleil de Septembre, on réalise que ce séjour risque d’être particulier.

Au bout du ponton, plusieurs balades s’offrent désormais à nous. On enchaine au hasard vers les rochers sur un chemin serpentant entre les bruyères et les lieux de baignade discrètement  aménagés. Si les paysages n’ont rien de « jamais vu ailleurs», on apprécie terriblement la paix et le décalage avec toute l’agitation de notre départ. Sur le retour, on observe encore les maisons, toutes charmantes avec leurs larges fenêtres et leur déco épurée. Une fois encore on rêvasse, face à ces bâtisses en bord de mer qui paraissent hors du temps.

L’ensemble du voyage étant improvisé au fil des jours, on tente un peu au hasard une auberge indiquée dans un guide, peu confiants sur le fait de la trouver ouverte. Tofta Gård Orust fut une magnifique surprise, tout aussi déserte que nos deux étapes précédentes. Quatre ou cinq bâtiments accueillent d’ordinaire des dizaines de voyageurs et de grandes soirées : nous serons deux couples ce soir-là. De notre fenêtre, un immense jardin verdoyant s’étend jusqu’aux bois qui dissimulent à peine la mer en toile de fond. Une jolie balade à travers les bois nous permet de regagner la baie pour le coucher de soleil et de rentrer sagement avant la nuit. On terminera notre soirée dans une cuisine d’un autre temps, une soupe chaude et un carré de chocolat en guise de repas, complètement séduits par cette ambiance. On regrettera juste de ne pas avoir visité la Suède un peu plus tôt pour profiter davantage encore de la nature offerte par l’archipel…

7 Septembre 2020

Improvisation et ferries indisponibles obligent, on tente notre chance avec Tjörn ce matin-là. Malheureusement, le village minuscule est sans charme et n’offrent pas plus de possibilités de voyager par la mer que ces deux voisins.

On parie alors sur Göteborg dont m’avait parlée mon grand-père en évoquant ses souvenirs d’un voyage jusqu’à la Norvège. Deuxième ville de Suède, elle n’avait sur le papier pas grand-chose pour nous attirer. Néanmoins, notre guide vantant les mérites du quartier de Haga, nous voilà embarqués dans une recherche mouvementées de places de parking, dans une ville immense et en travaux. On restera malheureusement sur notre faim, vite lassé par la longue rue piétonne de Haga et l’agitation du centre-ville. L’heure pour nous de repartir sur les routes pour rejoindre le cœur de la Suède…

Le coup de coeur de Ptit Jo

Plus qu’un lieu, c’est tout une ambiance qui aura séduit Ptit Jo sur la cote occidentale. Les maisons scandinaves sur terre ou sur les îlots nous auront fait rêver pendant ces deux jours passés à l’ouest !

Coté pratique

Le logement

STF Tofta Gård Orust, Stockenvägen 25, 47492 Ellös
Un énorme coup de cœur pour cette auberge de jeunesse ! Nous l’avons cependant testée complètement hors saison, en plein été, l’endroit est certainement loin d’être tranquille !


Hotell Hjalmar, Storgatan 23, 703 62 Örebro
Un hôtel bien situé en centre ville avec une possibilité de parking à proximité. les chambres sont propres mais pas très grandes.

Les repas

Café Jacob, Haga Nygata, 413 02 Göteborg
Une bonne cuisine généreuse sur la seule place ensoleillée de Haga. Mention spéciale pour le brownie !

Restaurang Luna, Kungsgatan 8, 542 30 Mariestad
Un petit restaurant tranquille qui propose de tout, à quelques pas du lac

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s