Nature sauvage

Marmites bouillonnantes, eaux multicolores, sols fumants et hordes de bisons au Yellowstone

Premiers pas au Yellowstone

Les sommets enneigés marquent l’horizon et, sous un ciel bleuté sans nuage, des hordes de bisons évoluent paisiblement. On s’installe au bord de l’eau pour observer ces imposants herbivores, si nombreux que l’on peine à les compter. Le soleil caresse la peau, le clapotis de l’eau est dispersé par l’air frais qui court dans la vallée. Une première famille traverse la rivière un peu plus loin sous les yeux d’un imposant mâle. Partout, les petits veaux courent dans l’herbe, font des bonds et pataugent dans l’eau. Pleins de fougue et de joie, ils séduiraient instantanément les âmes les plus insensibles. Face à tant de paix, on reste un long moment à les admirer en silence, un sourire au coin des lèvres.

Fumerolles et caldeiras

Après un pique nique grignoté sous une cabane de bois, la visite se poursuit dans le plus actif des secteurs géothermiques du parc, le Norris Geyser Basin. Des fumeroles, des mud pots et des geysers peuplent ce curieux décor, sauvage et inhospitalier. Les couleurs et l’ambiance y sont étranges, baignées de vapeur, de fumée, d’eau bouillante et d’odeurs de souffre. Porcelain Spring, à l’aspect laiteux improbable et quasiment désertée par la verdure est sans doute le clou du spectacle. On y déambule sur des platelages sous lesquels le sol frémit. Autour de nous, les bassins ont des nuances bleutées, vertes ou grises changeantes sous le ciel parfois menaçant.