Au cœur des Rocheuses

Des cités perdues de Mesa Verde aux Rocky Mountains en passant par Great Sand Dunes NP

De Mesa Verde NP à ouray

Un ranger tout bronzé débarque avec un sourire immense et enchaine, avec une bonne humeur communicative, blagues et références culturelles qui nous échappent parfois. Passées les consignes de sécurité, on dévale une première série de marches puis un chemin ombragé qui descend le long de la roche. Nous sommes en tête du cortège et avons donc la chance de découvrir les lieux préservés de l’essaim de visiteurs qui s’agglutinent derrière nous. Au détour d’un virage, le monde des Anasazis apparait, incroyablement calme et silencieux. Le guide prononce des flots de paroles ininterrompus qui font le plus souvent office de bruit de fond: assise sur une marche de pierre froide en bordure du village, mon esprit est déjà parti très loin dans le passé.

Black canyon et Great sand dunes np

Great Sand Dunes a vraiment tout du mirage. Ces dunes majestueuses qui apparaissent au bout de la route semblent toujours irréelles. D’ailleurs, le sentier pour les gravir n’existe pas vraiment lui non plus. On suit les traces de nos prédécesseurs, peu nombreux à cette heure, et qui s’effacent déjà peu à peu. Le sable file sous nos pieds et entre partout dans les chaussures. La première montée est un peu sévère, tape dans les jambes et met à mal les poumons. Au sommet, le sable frais du matin est comme une caresse. L’ascension reprend, nettement moins raide, sur les crêtes de dunes immaculées. Au loin s’étendent paysages de plaines, de montagnes et de verdure.

Mont Evans et Rocky Mountains NP

Un virage, un autre et soudain une silhouette blanche se dessine dans les rochers. Mon copilote me dépose et grimpe vers le sommet (il est parfois difficile de se garer le long de la route). Elle est là, broutant paisiblement les mousses colorées qui recouvrent le décor. Elle est là, ma première chèvre des montagnes. Elle me jette un œil curieux avant de reprendre son repas. Derrière elle, quelque chose remue. Une boule de poils toute blanche pointe alors son museau noir. Magie d’une rencontre… Mes mains commencent à geler quand Maman et son petit reprennent leur chemin et s’enfoncent dans les nuages. Un peu plus haut, un autre groupe de chèvres vagabonde, magnifiques, imposantes et complètement indifférentes aux visiteurs.