Silver state

Vallées arides, rocaille, chaleur et oasis du bling bling: Las Vegas

Vallée de feu et ville lumière

La scenic drive, comme toujours, est un spectacle de formes, de couleurs et d’ambiances. Le ciel arbore mille nuances, la route semble infinie et on sent déjà que cet endroit nous marquera. Un peu contraint par le temps, nous choisissons la randonnée la plus emblématique du parc, la Fire Wave. Les premiers pas se font les pieds dans le sable déjà chaud entre quelques arbustes et cactus. Au premier virage, on est plongé dans un décor multicolore qui semble défier les lois de la géologie. Le sentier disparait progressivement au profit de cairns disséminés dans la roche qui mènent sans effort à la vague colorée. On s’y installe quelques minutes, un peu assommés par ce climat désertique mais, surtout, fascinés par ce décor improbable.

Las vegas de jour

Sur le Strip grouillant de monde, les casinos aux décors extravagants se succèdent le long d’une avenue qui parait sans fin. Chaque hôtel-casino affiche son histoire, son identité et sa personnalité. Il y a tellement à voir qu’on avance à une lenteur affolante, trop occupés à pousser des portes et à se perdre dans des allées aux mille et unes curiosités: spectacles, œuvres d’art, boutiques farfelues et passants étranges prennent place entre les innombrables machines à sous et les tables de jeux. Face à nous trône le Bellagio, son plafond de verre aux mille fleurs, ses allées de marbre et son Conservatory & Botanical Gardens plein d’élégance. On y trouve au passage la plus grande fontaine de chocolat du monde qui s’écoule derrière des parois de verre.