Au fil des pavés

Le souvenir de la place d’Espagne s’éveillant à mesure que le soleil se couche ayant marqué les esprits, la dernière journée à Séville débute sur une nouvelle visite au parc Maria Luisa. La place apparait sous un nouveau jour et le soleil radieux permet de découvrir à la lumière du jour les fresques qui jonchent notre parcours.

Une cinquantaine de bancs d’azulejos illustrent chaque province espagnole dans un jeu de couleurs et de dessins variés. On observe alors les cartes de chaque région, son blason et on révise au passage quelques scènes historiques: découverte de l’Amérique, guerre d’indépendance ou – beaucoup plus léger- Don Quichotte et ses célèbres moulins. Dans les petites tourelles, des livres ont été abandonnés ici et là et seront sans doute dévorés par les prochains passants qui s’installeront sur la place.

Les barques s’activent toujours sur le canal et passent tour à tour sous les ponts de Castille Aragon, Navarre et Leon. Les galeries couvertes offrent un peu d’ombre pour profiter du spectacle et regarder les perruches voler au dessus des calèches. Tout près, des kiosques débordent d’éventails colorés, de robes de flamenco et de gadgets rouges, or ou noirs. Dans les allées du parc, le calme règne toujours au son des fontaines et à l’ombre des arbres centenaires.

La balade du jour se poursuit dans le quartier Santa Cruz et ses ruelles sinueuses bordées de maisons colorées. On s’attroupe pour grignoter des tapas autour de petites terrasses entre lesquelles slaloment les touristes. Notre choix se porte sur Las Teresas au décor typique: affiches de tauromachie, jambons ibériques suspendus au plafond et mosaïques au mur.

Nous continuons la journée et les visites vers le Metropol Parasol. Aussi appelé « Setas de la Encarnacion » (Champignon de l’Incarnation), ce monument tout en bois fait figure d’ovni au milieu de l’architecture de Séville et surprend dès qu’on s’en approche. On y trouve un musée archéologique en sous sol, un marché couvert mais surtout… une terrasse perchée à 30 mètres de haut. On grimpe sur le toit par un ascenseur avant de suivre un chemin serpentant d’un parasol à l’autre. Du sommet, on reconnait aisément les arènes, la cathédrale et les différents quartiers déjà traversés sous la chaleur de ce mois d’octobre.

Après 3 jours de balade, une récompense bien méritée vient terminer cette escapade sévillane. Quelques semaines auparavant, nous avions en effet réservé une entrée dans le célèbre spa Aire. Dissimulée entre deux ruelles, la porte de verre ouvre sur un patio à la lumière douce où attendent de grandes banquettes et de belles théières d’argent. Une hôtesse vient nous chercher pour nous emmener au vestiaire où tout est fourni (scandales, peignoir, serviettes…). Rapidement changés, il nous suffit de suivre les bougies le long d’un escalier pour descendre vers les bains orientaux. Toutes les salles sont éclairées à la bougie et une douce chaleur nous enveloppe dès notre arrivée. Les lueurs des bougies dansent sur les murs rouges de la salle principale, une musique d’ambiance nous berce et un calme absolu règne dans les bains. Bain d’eau chaude, bain d’eau froide, bassin d’eau salée, jacuzzi immense, hamman et massage… le bien être est total.

Nous sortirons du spa plus de deux heures plus tard, les idées encore un peu embrumées par les vapeurs chaudes des bains. Le séjour à Séville s’achève sur une note de sérénité et sur un excellent repas, sans doute pour prolonger jusqu’au bout cette douceur andalouse.

Coté pratique

Les visites

  • Metropol Parasol

3€ et une boisson offerte à la cafeteria.
De Dimanche au Jeudi, de 10h00 à 22h30
De Vendredi au Samedi, de 10h00 au 23h00

  • Aire de Sevilla

Nombre d’entrées limité, réservation obligatoire en ligne http://www.airedesevilla.com/
Bains seuls : 31€, premiers massages à partir de 15 minutes pour 47€.
Accès à la terrasse avec vue sur la cathédrale et jacuzzi pour tout massage supérieur ou égal à 45 minutes.

Un repas?

  • Torres y garcia

Réservation obligatoire. Cadre très agréable et cuisine travaillée !
http://torresygarcia.es/

*Photos de Aire issues de Tripadvisor

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s