Édimbourg

17 juin 2022

Assise dans l’avion, les yeux perdus sur les agents de l’aéroport qui s’activent, mes souvenirs s’agitent déjà dans l’attente de notre envol.

L’Écosse est une destination particulière à mes yeux puisque j’y ai vécu un été dans le cadre de mes études. C’était aussi la première fois que je partais seule. Si à l’époque j’avais été bouleversée par la gentillesse de ses habitants, je n’avais eu qu’un bref aperçu de ses paysages, mon temps libre pour explorer la région étant réduit aux weekends. Pourtant, j’en garde depuis le souvenir ému d’une nature brute, d’un climat farfelu et d’un peuple incroyablement chaleureux. Huit ans après, un guide de voyage bariolé et corné posé sur les genoux, je m’apprête donc un rejoindre un bout de mon âme resté là-bas, attendant impatiemment mon retour.

Le moteur gronde, les roues se décollent du sol, l’Écosse nous attend

18 juin 2022

On ouvre les yeux sur la belle Édimbourg, ville emblématique de l’Écosse au charme ancien. On opte d’abord pour le Dean village, petit oasis de verdure traversé par un cours d’eau. Cet ancien village indépendant majoritairement constitué de moulins est progressivement devenu un centre économique avec l’installation de tanneurs, de forgerons et de quelques industries. Avec le développement des routes et des viaducs, il a pourtant été peu à peu abandonné pour être quasiment déserté. Ce n’est que dans les années 70 que les écossais se sont de nouveau intéressés à ce havre de paix, rénovant les anciennes bâtisses et en implantant de plus récentes en pierre. C’est aujourd’hui un quartier résidentiel très calme où il fait bon flâner.

Après cette découverte, on file vers Grassmarket Square particulièrement animée à cette heure. Sur la longue place pavée bordée de larges façades de pierres et de terrasses animées, un marché bat son plat. Un stand de paella embaume tout le secteur, attirant des foules de clients, pendant que les stands voisins vendent livres anciens, bijoux artisanaux, tasses bariolés ou affiches art déco. Il y règne une ambiance détendue et joyeuse sous l’œil du château d’Édimbourg, perché sur sa falaise un peu haut.

Nos pas nous conduisent rapidement vers Victoria Street, rue pavée pleine de charme en arc de cercle et aux façades colorées. Elle aurait inspiré le Chemin de Traverse dans les romans Harry Potter.

Dans cette ville où J.K Rowling a en partie rédigé la plus célèbre des sagas, Harry Potter est partout. On croise régulièrement des visiteurs armés d’une écharpe rouge et or, d’un T-shirt Hogwards ou d’autres gadgets. Pour cause, Victoria Street abrite une formidable boutique sur 3 étages dédiée à cet univers. Elle a tout des boutiques que j’adore : un charme ancien, un parquet qui grince, des meubles en bois, des objets partout qui pendant au plafond ou qui encombre les étagères. On y trouve toute la panoplie du bon sorcier en allant de la baguette magique aux vêtements, des livres aux objets de décoration, de la bièreaubeurre aux chocogrenouilles… un endroit magique où toutes les scènes que l’on imaginait petits prennent vie.

On poursuit alors notre balade dans les rues de la vieille ville, grimpant un peu au hasard jusqu’au château, incroyablement bondé. La ville a beaucoup de charme et est pleine de vie. On apprécie les façades de pub si soignées, les cabines téléphoniques tellement célèbres, les boutiques de whisky aux bouteilles ambrées et les bus à étages rougeoyants.

On tombe aussi sur des allées plus tranquilles voire même sur de toutes petites allées qui, partant des rues principales, filent vers Prince Street et le quartier de la gare. Malgré le grand parc, on apprécie moins ce quartier, davantage fréquenté et bruyant en raison de la circulation des voitures. Les bâtiments, plus récents, nous séduisent également un peu moins.

On remonte néanmoins l’artère principale qui abrite magasins de mode, de souvenirs et quelques restaurants. On la suit jusqu’à Calton Hill, une colline verdoyante offrant un panorama sur toute la ville. Au sommet, balayé par le vent, on trouve un observatoire et… plusieurs monuments d’inspiration grecque ! Le plus grand d’entre eux, la National Monument devait être à l’origine une réplique du Parthénon mais, faute des moyens, il n’aura jamais été achevé. On marche un moment dans le parc, au milieu de ce curieux mélange des genres. Arrivés en pleine après-midi, on prend quelques clichés sous une lumière blanche du plus mauvais effet. On apprendra à l’occasion que le meilleur moment pour visiter le site est au coucher du soleil !

On termine la journée dans le port de Leith complètement désert. L’Ocean Terminal, grand centre commercial au bord de l’eau nous héberge le temps d’un repas face à de larges baies vitrées. Demain, nous récupérons la voiture, demain, l’aventure commence !

Le coup de cœur de Ptit Jo

La superbe Victoria Street aux devantures soignées et colorées

Coté pratique

Les activités

Dean Village
Si vous venez en voiture, on vous conseille de vous garer sur Ravelston Terrace près de l’école qui aurait inspiré le château de Poudlard.

GrassMarket
Ouvert le samedi de 10h à 17h
On a beaucoup aimé le travail d’Als in Edinburgh et les paellas de Lovely Paella

Museum Context (boutique Harry Potter), 40 Victoria Street, Edinburgh EH1 2JW
Ouvert tous les jours de 10h à 17h30
leur site: https://museumcontext.com

Le logement

Edinburgh Rays Guest House, 29 Minto street, Édimbourg, EH9 1SB, Royaume-Uni
Un petit BnB sans prétention avec salle de bain commune. les chambres sont petites mais particulièrement douillettes. Petit déjeuner basique en libre service dans une salle commune.

Les repas

Nando’s, Ocean Terminal Shopping Centre, Ocean Dr, Leith, Edinburgh EH6 6JJ
Vous croiserez des Nando’s, enseigne portugaise, dans toutes les grandes villes. leurs prestations sont un peu au dessus d’un fast food mais pas vraiment plus. En revanche, le restaurant de l’Ocean Terminal possède une belle terrasse intérieure lumineuse avec vue sur l’océan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s