En piste !

24 février 2020

Il faut croire qu’un séjour sous la neige nous invite forcément à nous prendre pour des enfants. Sous un soleil toujours radieux, on roule vers ce qui sera sans doute notre plus grosse régression du séjour: la piste de luge la plus longue d’Amérique du Nord.

Arrivés sur place avec notre réservation, on signe deux trois papiers (qu’est ce qu’une décharge de responsabilité quand on vous promet des kilomètres de neige?…), on chausse un casque, un masque, des gants et on récupère une adorable mais terriblement efficace luge en bois. Elles ont chacune leur petit nom, ces luges, et certains nous font sourire. On gardera notamment avec nous Pablo, Vorarlberg, Massif et Castor le temps de la descente car nul doute que descendre une piste à dos de Castor sera une expérience inédite…

Avant de pouvoir dévaler les pentes, quelques leçons s’imposent. Les guides nous donnent les premières consignes et nous envoient directement sur la pente école… rien de difficile mais on recommence l’expérience deux ou trois fois pour être sûrs… Une fois les réflexes acquis, on entre en file indienne dans une chenillette à rallonge pour grimper droit vers le sommet ! Sur les hauteurs, les sapins sont encore tout blancs et gelés. Nous n’avons cependant pas trop le temps de nous attarder sur le paysage, les guides rappellent déjà les consignes et fixent les points de rendez vous. Un premier guide ouvre finalement la voie et les lugeurs s’élancent, par vague, à leur suite.

Chacun à son rythme, mais certains au rythme plus élevé que d’autres, on glisse. On glisse longtemps, on teste deux ou trois techniques, on se fait peur, on corrige et on glisse encore. On glisse sur des kilomètres qui se dérobent trop vite, sur le flan d’une montagne qui offre un joli panorama sur le massif. A mi-parcours, un refuge offre une boisson chaude, un moment de pause et une série d’anecdotes de lugeurs. On repart rapidement pour une partie plus techniques aux virages plus impressionnants avant d’apercevoir, dans une dernière descente où l’on se sent pousser des ailes, avant de rejoindre les pistes de ski.

Déjà, la piste touche à sa fin. On embarque dans des télécabines tout neufs pour rejoindre les parkings, un peu déçus de ne pouvoir enchainer sur une nouvelle épopée enneigée mais enchantés.

Phare de la région de Charlevoix, Baie Saint Paul est à la fois une étape culturelle, artistique et gastronomique pour de nombreux voyageurs. Les rues du centre sont donc bordées de baisons colorées et de boutiques d’art, d’antiquité et de nourriture. Pourtant, on ne s’y arrête que peu, le temps d’acheter un peu de miel et de cidre de glace, découvert l’été sur l’Isle aux Coudres. On passe donc dire bonjour à La Cidrerie et Vergers Pedneault, une entreprise familiale de près d’un siècle dont nous avions visité les verges en vélo. Le cidre de glace est un cidre dont la fermentation s’effectue sur un jus de pommes concentré par l’action du froid naturel (dixit Wikipedia). Les fruits sont donc récoltés à l’automne, pressés l’hiver et le jus conservé plusieurs semaines à l’extérieur. On obtient alors un breuvage doux, frais et gourmand que nous rapportons tous dans nos valises.

Nos achats effectués, on part observer un instant le ciel changeant au bord du fleuve gelé avant de regagner notre auberge, près à reprendre la route le lendemain pour de nouvelles aventures.

Le coup de cœur de Ptit Jo

Qui a dit que la luge était réservée aux enfants?

Coté pratique

Les activités

Luge au Massif de Charlevoix, 185 Chemin du Massif, Petite-Rivière-Saint-François, QC G0A 2L0 
2 à 8 départs par jour selon la période de la saison, session de 2 heures, à partir de $50
Réservations : https://www.lemassif.com/fr/luge/

Cidrerie vergers Pedneault, 10h-17h, 74 Rue Saint Jean Baptiste, Baie-Saint-Paul, QC G3Z 1M3
L’accueil dans la boutique a été excellent. Arrivés en nombre, nous avons pourtant pu gouter ce que nous voulions et repartir avec toutes les informations demandées.
leur site: https://www.charlevoixenligne.com/

Le logement

Auberge La Chatelaine 830 des falaises G5A 2V7 La Malbaie
Un BnB tenu par un couple de français originaire de l’Est de la France. La déco est carrément kitsch mais l’emplacement est pratique et le petit déjeuner fait maison. $10 sont offerts par personne pour aller tester le casino voisin.

Les repas

Café Chez Nous, 1075 rue Richelieu, la Malbaie, QC G5A 2X8
Un petit café sans prétention à l’emplacement pratique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s