Forêts perdues

21 février 2020

Avant de quitter la région, on pousse tout de même au bout de la route qui borde le lac pour découvrir la station de ski la plus célèbre du Québec: le Mont-Tremblant. Si on peut la visiter en toute saison, elle est surtout réputée en hiver, quand la neige recouvre partiellement ses toits colorés. Le village, entièrement piéton, a ce charme un peu kitsch des maisons de poupées et de Disney. On y passe un bon moment, déambulant dans les rues entre boutiques, restaurants et foyers extérieurs qui sentent bon le bois. La balade est assez rapide (à défaut de skier, on y restera un peu plus d’une heure) mais vraiment agréable.

Arrivés près de Trois-Rivières, on s’embarque cette fois dans une nouvelle expérience canadienne: le patin à glace. Pour débuter en beauté, aucun endroit ne nous a semblé plus adapté que les 15km de sentiers de patinage du domaine de la Forêt Perdue. Rien que le nom invite au voyage. Les patins chaussés, on s’engage bien à l’abri du vent sur une glace toute lisse qui serpente entre les pins. Quelques lamas et cerfs auxquels il est possible de donner la moulée, ponctuent étonnamment le sentier en forme de labyrinthe.

Avec un pas plus ou moins sûr, on file dans ces longs couloirs bordés d’une épaisse neige, idéale pour amortir les arrêts incontrôlés. Ici, pas d’autre bruit que le métal des patins tranchant la glace avec régularité. On reste un long moment sur la piste, respirant de grosses bouffées d’air pur et frais. Comme pour saluer notre journée, le soleil décline tranquillement et ses rayons qui colorent les troncs offrent, pour un instant, une lumière magique à la forêt. On regagnera finalement les voitures fatigués, les joues toutes roses mais enchantés par l’expérience.

22 et 23 février

Ayant retrouvé pour le weekend des amis français vivant à Montréal depuis quelques années, on passe un temps considérable dans l’incroyable chalet loué pour l’occasion. Même à 10, on trouve encore un espace fou. Pour ne rien gâcher, par les immenses baies vitrées qui couvrent la façade, on aperçoit la rivière, complètement gelée, et le parc national de la Mauricie qui s’étend de l’autre côté de la rive. Une bonne raison de lâcher billard, écran géant et spa enneigé pour filer retrouver ce joli parc que nous avions déjà aimé l’été.

Organisés comme les parcs nationaux américains, les parcs canadiens ont tous des entrées payantes. Les fonds permettent d’entretenir et préserver le parc mais aussi de mettre à disposition des infrastructures confortables pour les visiteurs. On débute donc par un petit tour au Visitor Center qui nous offre carte et conseils sur les itinéraires accessibles aux piétons. Sans trop d’hésitation, on opte pour les 11 kilomètres du sentier de Mékinac, entre bordure de rivière et forêts. Si l’immense majorité du sentier est réalisable à pied sans équipement particulier, les quelques escaliers de bois enneigés nous inspirent un peu moins confiance. On opte donc pour la plus drôle des méthodes alternatives: le toboggan ! (ndlr : équipement waterproof obligatoire 🙂 ).

Le sentier est un peu vallonné et grimpe jusqu’à un point de vue sur un lac recouvert de neige. Sur les abords, on s’enfonce rapidement dans 80cm de neige mais, sur le chemin, la neige étouffe seulement le bruit des pas. On renouvellera l’expérience toboggan tout au long de la balade, plus par amusement que par réelle difficulté, profitant de longues descentes pour glisser en riant…

Le coup de cœur de Ptit Jo

Coup de cœur énorme pour la magie de la foret perdue et ses chemins de glace, accessibles même pour les parfaits débutants !

Coté pratique

Les activités

Domaine de la forêt perdue, Rang Saint Felix, Notre Dame du Mont Carmel
Horaires: de 10h à 22h
Tarifs adulte: l’entrée est à $22 dont $9 vous sont redistribués en produit de la ferme aux quels il faut ajouter $10 de patins
Réservations et renseignements ici: https://www.domaineenchanteur.com/reservation/

Parc national de la Mauricie
Tarif adulte: $7.90, tous les tarifs ici: https://www.pc.gc.ca/fr/pn-np/qc/mauricie/visit/tarifs-fees
Pour cette balade enneigée, on a choisi la boucle de Mékinac (11km) faisable sans raquettes. Toutes les autres possibilités de balades hivernales sont ici : https://www.pc.gc.ca/fr/pn-np/qc/mauricie/visit/cartes-maps/raquette-snowshoeing

Le logement

Chalet le repère Route Ducharme, Saint Roch de Mekinac
Pour louer: https://www.quebeclocationdechalets.com/chalet-a-louer/9889

Nous avons passé deux nuits à Québec durant notre séjour:
Hôtel le Saint Paul 229 rue Saint-Paul G1K 3W3 Québec
Un hôtel un peu en dehors du centre historique mais les chambres sont plus spacieuses pour un prix identique à ce qui est pratiqué au cœur des remparts.

B&B Chez Marie Claire 62 rue Sainte Ursule G1R 4E6 Québec
Une jolie maison de ville bien placée dans Québec. Le petit déjeuner est copieux et préparé à notre arrivée (longue vie aux pancakes !)

Les repas

Restaurant Sapristi, 1001 rue Saint Jean, QC G1R 1SA, Québec
Notre chouchou. Lors d’un précédent voyage, nous y avons mangé durant toute la durée de notre séjour à Québec. On ne pouvait pas revenir en ville sans venir faire un petit coucou à ce restaurant italien de qualité. Mention spéciale pour leurs pâtes et pâtes à pizza sans gluten. Réservation fortement conseillée.

Les trois garçons, 1084 Rue Saint Jean, Québec, QC G1R 1S4
On a choisi cet établissement bien noté pour s’initier à la poutine sans trop de risques: ici, elle est servie en accompagnement de copieux burgers. Plutôt une réussite !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s