Chivay et le canyon de Colca

21 juillet 2019

Le Pérou est finalement vaste et les trajets parfois longs. Celui-ci fut de ceux particulièrement mémorables qu’on aurait pourtant voulu éviter. Si les premières heures sont belles et sauvages, ponctuées de vigognes, de désert et de petits marchands ambulants, l’atteinte de Chivay aura fini par devenir une épreuve pour nos organismes peu accoutumés à de pareilles hauteurs.

On avait pourtant tout calculé pour respecter les règles : gagner les hauteurs progressivement, de 1000 mètres en 1000 mètres, passer deux nuits sur place pour s’habituer à l’altitude…. Chivay et ces 3500 mètres paraissaient donc parfaitement indiqués pour notre progression. Parfaitement indiqués à un détail près… la traversée d’un haut col à quelques 4900 mètres.

On aura beau enchainer les tisanes à base de maté de coca, s’éponger le front et les tempes à l’aide d’un alcool maison supposé adoucir le sorroche voire le sniffer carrément… l’arrivée à Chivay fait de gros dégâts sur les organismes. Il est à peine 15h mais déjà la moitié d’entre nous est hors service. Maux de tête ou violentes migraines, nausées, fatigue… on s’effondre dans nos lits moelleux. Les plus en forme tentent une petite balade, les autres s’écroulent jusqu’à la nuit tombée. On trouve finalement un peu de réconfort dans une délicieuse soupe chaude prise dans un restaurant glacial, persuadés que le plus dur est désormais passé.

22 juillet 2020

Le réveil sonne aux aurores pour une nouvelle balade. Direction Cruz del Condor pour observer la majesté de ces immenses volatiles. Il y a du monde le long des rambardes ouvrant sur le Canyon del Colca et son adorable vallée. On se bouscule un peu pour guetter les rapaces, nombreux, tournoyant dans le ciel, plongeant sous nos pieds, le plumage luisant sous la lumière du soleil. Vénéré par les peuples Incas, le condor des Andes est considéré comme le messager du ciel et de la terre. On peine à envisager leurs incroyables dimensions tant les montagnes semblent hautes et le canyon large. On les observe longuement planer ici, profitant des courants du matin avant de disparaitre plus loin dans la vallée.

Le soleil levé commence déjà à taper. Depuis notre arrivée au Pérou, on a largement adopté la technique de l’oignon : une multitude de couches que l’on enlève et remet à longueur de journée tant les variations de températures et d’altitude sont fortes. Au bord d’un mirador offrant un panorama superbe sur la vallée, on s’en ajoute même une nouvelle, locale, à coup de pull coloré ou de poncho. On regretterait presque de ne pas s’être lancés dans un trek de plusieurs jours au cœur du canyon, si beau et coloré. A défaut, on en prend plein les yeux avant d’opter pour une courte balade près de Yanke dans un site archéologique complètement déserté par les touristes. Nous sommes seuls sur le chemin qui grimpe dans les vestiges d’habitations entourés de hautes herbes.

La journée se termine au cœur d’étranges sources chaudes visées à flanc de falaise. Quelques bassins construits de part et d’autres de la rivière, tantôt couverts, tantôt à l’air libres sont reliés par un pont de singe un peu tremblant. On ne pouvait imaginer mieux pour se remettre de nos émotions et quitter la vallée au meilleur de notre forme !

Le coup de cœur de Ptit Jo

La beauté du canyon de Colca et ses milliers de cultures en terrasses aux couleurs automnales.

Coté pratique

Les activités

Cruz del condor
Pour visiter le site, il est nécessaire d’acheter un droit d’accès à la région de Colca et donc au mirador des condors : 70 PEN par personne

Uyo Uyo Archaeological Site, 986H+4W Yanque
Un site archéologique désert à découvrir à travers une petite balade. Sans doute pas indispensable mais adapté pour passer deux heures.

Baños Termales de Chacapi
Les sources chaudes sont composées d’une piscine et 5 bassins, l’entrée coûte 15 PEN par personne

Le logement

Hôtel La Posada del Colca, Av. Salaverry 325, Valle del Cañon del Colca, Chivay
Un hôtel basique mais à la literie confortable avec de nombreuses couvertures, indispensables à Chivay. Le petit déjeuner est nourrissant mais la salle glaciale. Billard à disposition.

Les repas

Innkas Coffee, Plaza de Armas 705, Chivay 04145
Si le chauffage est en option dans la salle, on s’est régalé plusieurs soirs de copieuses soupes chaudes.