D’un palais à l’autre

2 avril 2018

Notre dernier jour à Marrakech débute par une nouvelle balade culturelle. Partis en milieu de matinée, on est encore surpris par le peu de monde qui circule dans les ruelles. Devant le palais Bahia, pourtant haut lieu du patrimoine culturel du pays, seules quelques personnes personnes patientent pour obtenir un billet. On y entre donc rapidement dans une ambiance plutôt paisible. Derrière la porte, les carreaux et mosaïques défilent sur plusieurs hectares traversant des suites de pièces, de riads, de cours et de jardins aux décors changeants. Moins bien conservé et entretenu, le palais souffre de la comparaison avec l’Alcazar de Séville qui nous avait séduit au premier regard. On y passe néanmoins un bon moment jusqu’à ce que d’importants groupes amorcent bruyamment leur visite…

Sur la place des Ferblantiers voisine, les pièces cuivrées suspendues au dessus des étals dansent avec le soleil. Des dizaines de chats courent dans nos pattes alors que l’on vagabonde entre les bibelots colorés. Au bout des rangées de palmiers, la grande porte nous mène près des remparts du palais où un passant nous entraine par un couloir dissimulé entre deux portes. En un clin d’œil, nous voilà débarqués chez un marchand berbère qui, tout en nous prenant par les sentiments à coup de thé, nous détaille le contenu de sa boutique… Nouvelle leçon de pigeonnage. Dehors, le souk est bondé. Toutes les échoppes sont ouvertes et d’immenses sacs multicolores s’accumulent sur les bords des ruelles. Ça sent la menthe, le thé et les épices sous le toit de bois ajouré. Alors en bons bleus, on s’installe sur un banc, on écoute, on sent, on sirote des liquides chauds et sucrés en apprenant des recettes de grand-mère. Finalement, on passe un bon moment et on a presque plaisir à repartir le sac plein de bazar, de cadeaux et de remèdes miracles qu’on utilisera sans doute rarement.

Tout prêt du souk, le palais Badi est si peu mis en valeur par les guides que l’on aurait pu faire l’impasse dessus sans aucun scrupule. Finalement, en passant devant un peu par hasard, on se décide à faire la visite. Le charme de cet ancien palais dont il ne reste que des ruines inspire bien plus que le palais Bahia. Les cigognes planent au dessus de nos têtes et s’installent sur l’épaisse muraille qui borde le lieu. Partout, la fleur d’oranger égaye les chemins de traverse désertés. On flâne des terrasses aux sous-sols en lisant distraitement les panneaux d’information, souvent déconcentrés par le chant d’une cigogne toute proche. Et, contre toute attente, on aime le palais Badi.

Notre séjour s’achève dans les allées de la Ménara, emblême de Marrakech et finalement la déception du séjour. Après avoir remonté une interminable avenue, le jardin nous a paru bien triste avec cette forêt d’oliviers asséchée. On y passe finalement peu de temps avant de retourner s’étourdir une dernière fois dans le brouhaha de Jemaa El Fna.

Coté pratique

Le logement

Riad Dihya, N 24 Derb Jdid Dabachi Médina, Médina, 40000 Marrakech
Riad plutôt bien situé et proche de Jemaa El Fna. Le petit déjeuner est très copieux et servi sur le toit du riad. Un bémol cependant, il n’y a pas de porte aux salles de bains. A payer en liquide uniquement.

Les visites

Palais de la Bahia, Avenue Imam El Ghazali, Marrakech 40000, Maroc
Du lundi au dimanche, de 9h00 à 17h. Entrée à 10Dh

Palais El Badi, Ksibat Nhass, Marrakesh 40000, Maroc
Du lundi au dimanche, de 9h00 à 17h. Entrée à 20Dh

Les Jardins de la Ménara
Du lundi au dimanche, de 9h00 à 17h. Entrée gratuite.

Les repas

Chez Chegrouni,place Jemaa el Fna
De bons tajines et des tarifs attractifs !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s