Au cœur des Narrows

4 août 2017

En émergeant ce matin-là, on découvre un temps humide et gris qui nous fait frissonner, le souvenir de notre épopée de la veille revient vite en mémoire. Le temps est cependant idéal pour se réconforter avec un petit déjeuner du Bumbleberry. Bol de lait chaud, bacon croustillant et pancakes nous remettent d’aplomb et on prend la route du visitor center de Zion pour une nouvelle journée de balade. Les orages de la veille ont refroidi l’atmosphère mais pas les touristes qui patientent pour embarquer dans la navette. Nous sommes visiblement nombreux à nous rendre ce matin à l’autre bout du parc, direction Temple of Sinawava.

En descendant de la navette, on comprend vite que les Narrows sont presque aussi célèbres qu’Angels Landing… mais nettement plus accessibles. Tous les visiteurs du parc semblent s’être retrouvés sur place. Bien loin de se préoccuper de la foule, un cerf déambule tranquillement sur l’autre rive et seuls quelques observateurs semblent s’en être rendu compte. Ici, la Virgin River qui traverse tout Zion se faufile dans un canyon étroit. On y accède par le Riverwalk, petit sentier d’un mile qui a des airs de file d’attente. La foule est dense même par ce temps et de nombreux écureuils gravitent autour de tout ce monde. Certains semblent presque obèses à force de grignoter les restes de touristes sans doute trop nombreux. On se glisse parmi la foule avec un peu d’inquiétude et on enfile nos chaussures aquatiques avant de s’avancer doucement dans l’eau. Loin des couleurs bleutées repérées sur les photos, la rivière a tourné au marron après les violents orages. Un frisson court jusqu’en haut du crâne mais l’impression de froid se dissipe finalement assez vite.

On avance d’abord à tâtons mais on apprend vite à circuler à l’aveugle de rochers en rochers. On déambule les pieds dans l’eau et, après quelques centaines de mètres, la foule se disperse. Beaucoup ne viennent finalement que pour le principe et seuls les randonneurs équipés continuent d’avancer. Le calme retrouvé, on prend enfin le temps de lever la tête et la mauvaise impression du début est vite oubliée.

Au cœur du slot canyon, on évolue dans le lit de la rivière entourés de 300 mètres de falaises. Quelques cascades prennent naissance sur ces pans de grès rosés où poussent de verdoyants jardins suspendus à la roche. De petits cailloux roulent sous les pieds, les gouttes d’eau accrochées aux bosquets glissent sur la paroi et le bruit de l’eau anime la scène. Plus on s’enfonce dans le canyon, plus il se rétrécit et plus les falaises paraissent hautes. Le décor est majestueux et l’on se sent soudainement minuscules. Un pas irréfléchi nous rappelle de temps à autre que la profondeur est changeante sur le chemin et on se retrouve parfois, un peu étonnés, avec de l’eau qui frôle les vêtements. Au fond, on se plait bien à patauger dans cette ambiance si particulière. Par crainte d’une nouvelle pluie, on finit cependant par faire demi tour pour regagner le riverwalk qui semble alors bien banal.

De retour au visitor center et le pique nique englouti, on profite d’un peu de temps libre pour flâner dans la boutique bien garnie du centre avant de faire une nouvelle rencontre inattendue dans les allées. Avant de quitter ce parc plein de charme, une dernière randonnée est décidée et le Watchman Trail, moins de 2h en trainaillant, nous semble alors tout désigné. Il nous faudra pourtant un long moment avant d’en trouver le départ (pourtant indiqué… hum).

Le soleil revient au moment où nous découvrons enfin la pancarte du trail. La balade n’est pas spécialement difficile mais monte tout au long du parcours peu ombragé. On retrouve des cactus dans les pentes rocailleuses avant d’accéder à une jolie plateforme d’observation. On y découvre la partie basse du Canyon de Zion tout en devinant, un peu plus loin, les bâtiments de Springdale. Si le chemin n’est pas aussi marquant que nos deux précédentes randonnées, il nous permet de finir notre visite sur une dernière vue panoramique qui, une fois encore, se mérite. Décidément, tout est beau à Zion.

Coté pratique

Le logement

  • North Shore inn at the Lake Mead, 520 North Moapa Valley Blvd, Overton, NV. 89040

Soyons honnêtes, Overton n’est pas vraiment un lien d’animation. La petite ville est en revanche idéalement situé pour notre première étape du lendemain: Valley of Fire. Le petit déjeuner vaut le détour et la piscine est vraiment appréciable avec la chaleur environnante.

Les visites

  • Zion National Park

Pass América the Beautiful accepté, Tous les documents pratiques pour le parc sont ici: https://www.nps.gov/zion/planyourvisit/maps.htm


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s